Caption: Image composite du SKA combinant tous les éléments en Afrique du Sud (à gauche) et en Australie (à droite). Cette image mélange des photos de matériel réel déjà sur le terrain sur les deux sites avec des impressions d’artiste sur les futures antennes du SKA. Crédit: Organisation SKA.

bienvenue à Ska Canada

Le projet Square Kilometre Array (SKA) est une collaboration internationale pour construire le plus grand radiotélescope du monde. Le SKA vise à mener une science révolutionnaire qui transformera notre compréhension de l’Univers et des lois de la physique fondamentale. Le SKA surveillera le ciel avec des détails sans précédent et le cartographiera des centaines de fois plus rapidement que toute autre installation actuelle.

 

Le SKA ne sera pas un simple télescope mais deux collections de télescopes appelés réseaux, travaillant ensemble sur de longues distances – des dizaines à des centaines de kilomètres et finalement des milliers de kilomètres. Au cours de la prochaine décennie, des centaines de radiotélescopes paraboliques seront connectés et des milliers d’antennes basse fréquence seront combinées dans une installation appelée SKA1, dont l’expansion est prévue dans le futur.

 

Le SKA est une véritable installation mondiale: le siège du projet se trouve au Royaume-Uni, le réseau d’antennes paraboliques sera en Afrique du Sud, le réseau d’antennes sera en Australie et les centres de données du SKA seront répartis dans le monde entier. La SKA s’est engagée à assurer le développement durable du projet dans le monde entier, en mettant particulièrement l’accent sur l’établissement de partenariats avec les communautés autochtones et locales sur les sites éloignés où seront installées les antennes et les paraboles.

La phase de design du SKA a bénéficié de la contribution de plus de 500 des meilleurs scientifiques et ingénieurs du monde, issus de plus de 100 entreprises et institutions de recherche dans plus d’une douzaine de pays. Ce design est maintenant terminé et la construction du projet débutera en 2021, les premiers résultats scientifiques étant attendus vers la fin de la décennie. 

 

Les scientifiques, ingénieurs et industries canadiens ont participé au développment du SKA depuis ses débuts il y a plus de 20 ans, et le SKA est la première priorité non financée de l’astronomie au sol dans le plan à long terme 2020-2030 pour l’astronomie et l’astrophysique. Sur le plan scientifique, les Canadiens sont des leaders mondiaux dans de nombreux domaines dans lesquels le SKA va révolutionner notre compréhension de l’univers. Sur le plan technologique, le Canada a dirigé le design des processeurs de signaux numériques au cœur des réseaux de télescopes. Sur le plan industriel, ces technologies clés ont des applications dans de nombreux secteurs économiques dont les entreprises canadiennes peuvent tirer profit, avec des valeurs marchandes globales de plusieurs dizaines de milliards de dollars. 

 

La construction devant commencer l’année prochaine, il est temps que le Canada s’engage dans les phases de construction et d’exploitation du SKA, l’une des plus grandes entreprises scientifiques de l’histoire.

 

Pour vous inscrire aux mises à jour occasionnelles de SKA Canada, envoyez un courriel vide à all+subscribe@skacanada.groups.io.