La carte de traitement des signaux TALON-DX, conçue par le Conseil national de recherches du Canada (CNRC), constituera une partie importante du « cœur de traitement » du SKA. En terme de nombres de bits, ce coeur traitera l’équivalent du traffic internet mondial toutes les 15 secondes. De nombreux secteurs tels que les télécommunications, l’industrie automobile, l’électronique grand public, l’aérospatiale et la défense, le traitement et le stockage des données et l’imagerie médicale auront tous besoin d’une telle puissance de traitement. Le marché mondial pour cette technologie est estimé à 18 milliards de dollars américains d’ici 2025. Crédit : CNRC

Industrie

La participation du Canada au SKA créera de nouvelles opportunités pour les entreprises canadiennes dans différents secteurs industriels. En effet, le Canada a déjà fait de nombreuses contributions à la conception du SKA en collaboration avec l’industrie canadienne. La gestion de projets et de données, la conception d’antenne parabolique de grande envergure, le matériel informatique et les systèmes de logiciels spécialisés ont tous bénéficié de cette expertise industrielle de premier calibre. Les entreprises canadiennes ayant participé à ces travaux de conception technologique depuis 2015 incluent MDA, Intel, Nanowave, Canadian Circuits, Rackforce (maintenant TeraGo), SED Systems (maintenant Calian, Advanced Technologies).

La construction du SKA reposera sur des technologies de pointe développées durant la phase de conception, et les compagnies canadiennes auront donc une occasion unique de décrocher des contrats pour la réalisation de systèmes-clés notamment le corrélateur de conception canadienne dont la valeur est évaluée à plusieurs millions de dollars.  Selon l’accord actuel entre les partenaires du projet, jusqu’à 70 % de la contribution d’un partenaire aux coûts de construction sera dépensée au niveau national. Les industries canadiennes bénéficieront donc directement de l’investissement dans le SKA grâce à des appels d’offres pour la phase de construction qui débutera en 2021.

L’économie numérique fait face à un défi de taille avec de grandes quantités de données qui doivent être transmises et traitées rapidement au moindre coût possible, et les contributions technologiques du Canada au SKA seront idéales pour relever ce défi. De plus, leur commercialisation hâtive sera possible grâce à leur très haut niveau de maturité technologique.

Traitement numérique des signaux

La carte de traitement numérique TALON-DX développée par le CNRC exploite les progrès dans le domaine des puces reprogrammables et des interconnexions optiques pour obtenir une combinaison inégalée de débits de données et de puissance de traitement à une très faible consommation d’énergie. Plus de trente entreprises canadiennes sont en mesure d’exploiter cette technologie dans de nombreux secteurs tels que les télécommunications, l’industrie automobile, l’électronique grand public, l’aérospatiale et la défense, le traitement et le stockage des données et l’imagerie médicale auront tous besoin d’une telle puissance de traitement. Le marché mondial pour cette technologie est estimé à 18 milliards de dollars américains d’ici 2025.

Amplificateurs à faible bruit

Les amplificateurs à faible bruit conçus pour le SKA sont les meilleurs au monde pour la transmission de données, car ils permettent à de très faibles signaux d’être amplifiés sans être corrompus par un bruit de fond trop élevé. Cette performance vient d’un choix optimal entre des composantes de grande qualité et des circuits électroniques innovateurs. Les besoins mondiaux en matériel pour trois applications bien établies de cette technologie, soient les communications sans fil, les communications par satellite et la défense, sont actuellement évalués à 160 milliards de dollars US et devraient atteindre 310 milliards de dollars US d’ici 2026.

Pour en savoir plus

Les entreprises canadiennes intéressées à contribuer à la construction de SKA ou à exploiter les technologies SKA sont invitées à contacter:

Stéphanie Trottier
Chef, relations avec les clients
Conseil national de recherches Canada (CNRC)
Tél: 780-641-1648
Courriel: Stephanie.Trottier@nrc-cnrc.gc.ca